L'automobile

4 méthodes différentes pour écouter de la musique sur un autoradio

Toute activité devient normalement plus plaisante lorsqu’elle s’accompagne d’un peu de musique. La conduite automobile n’y fait pas exception, et surtout avec un équipement tel que l’autoradio android. Ce dernier propose en effet plus d’une fonctionnalité pour assurer votre divertissement musical.

Lecture de fichiers audio sur des disques compacts

Les CD ont longtemps été la meilleure méthode pour écouter de la musique avec un son riche dans une voiture. Beaucoup de constructeurs automobiles ont malheureusement décidé de retirer les lecteurs CD de leurs véhicules au profit de formats plus moderne. C’est assez légitime dans la mesure où les CD sont très sensibles aux rayures.

Certaines personnes ont toutefois encore leurs chansons sur des compilations MP3 et des CD audio. C’est pourquoi beaucoup de nouveaux modèles d’autoradio comportent encore un lecteur CD. Ces derniers remplissent aussi généralement la fonction alternative de lecteur de DVD.

Connexion auxiliaire pour la prise en charge des baladeurs MP3

Beaucoup de lecteurs MP3 ne sont pas compatibles avec le Bluetooth. Il est toutefois toujours possible de les raccorder à un autoradio en utilisant le port AUX IN 3,5 mm de ce dernier. Le signal audio transmis à travers cette connexion n’est pas toutefois aussi bon que son format original. Il sera en effet converti dans un format analogique adapté aux casques et non à un lot de 12 haut-parleurs.

Traitement direct des fichiers audio par branchement USB

Les connexions auxiliaires se révèlent insignifiantes par rapport au transfert direct de données à travers une connexion USB. Contrairement aux câbles auxiliaires, les connexions USB envoient des données brutes non traitées au système audio de votre SUV Nio et Razer par exemple. Cela permet d’avoir un signal audio plus proche de la qualité originale.

Les possibilités offertes pour la prise en charge de contenus audio à travers cette méthode sont aussi très variées. L’une d’elles consisterait à raccorder un téléphone ou une tablette tactile à l’autoradio à l’aide d’un câble USB. Cela permettrait à l’autoradio d’accéder au répertoire de fichier de ces appareils. Il pourrait ensuite jouer les fichiers audio présents dans leur playlist. Le branchement USB va également recharger les batteries des appareils connectés.

L’autre méthode courante pour écouter de la musique à travers un port USB est d’y brancher une clé de la même interface. Il s’agit concrètement de mettre les chansons sur une clé USB et de les jouer directement sur l’autoradio via cette connexion. C’est très accommodant en sachant que vous ne vous encombrerez pas d’autre chose qu’une simple petite clé USB.

Il faut toutefois que cette clé USB soit formatée dans un format que l’autoradio puisse reconnaître. La plupart des équipements GPS sont compatibles avec tous les types de formatages. D’autres sont toutefois limités au FAT32 ou au NTFS.

Streaming audio continu par connectivité Bluetooth

Beaucoup de conducteurs voient seulement le Bluetooth comme une technologie de communication en main libre. Cette fonctionnalité peut toutefois aussi être exploitée pour de l’écoute musicale. Son profil de distribution audio avancé (A2DP) permet en effet de faire du streaming musical continu et sans fil. La qualité sonore ne sera pas excellente compte tenu de la compression nécessaire pour la compatibilité avec le Bluetooth. La transmission pourrait aussi être brouillée par des interférences.

L'automobile

Nio et Razer s’associe pour un SUV high tech en édition limitée

Une SUV au top de la technologie en édition limitée est sur le point de voir le jour. Il s’agit du Nio ES6 Night Explorer, un SUV électronique qui intègrera des performances de haute technologie. Cet article de http://www.aapei49.fr/ vous en dira plus sur le sujet.

La construction Nio et la touche Razer

Le constructeur chinois Nio vient de présenter officiellement les fruits de sa récente collaboration avec la marque d’équipements de gaming Razer. Il s’agit d’un véhicule électrique dont le design est immédiatement reconnaissable car il s’inspire de celui de Nio ES6 Performance Edition. La touche de la marque Razer se voit notamment avec les autocollants en fibre de carbone, les éléments verts qui nous rappellent le monde du gaming et un écusson à l’arrière, caractéristique de la marque d’équipements Gaming.

NB : notre page contact est disponible en suivant ce lien pour plus d’information.

Une SUV puissante et performante

Le NIO ES6 Explorer Edition Limited affiche de belles performances. Son moteur électrique lui permettra d’atteindre les 100km/h en seulement 4,7 secondes. La SUV affichera une puissance de 544 chevaux. Coté technologie, on retrouvera dans cette voiture les technologies Razer Chroma, Hue Lights et le THX Spatial Audio.On notera tout de même que ce SUV électrique n’a pas été fabriqué directement dans les usines de Nio. En effet, c’est le constructeur JAC qui a mis la main à la pâte. Nio a confié la construction de cette SUV au groupe public JAC dans une usine située dans la province d’Anhui pour des raisons financières. L’ES6 Night Explorer Limited Edition ne sera produit qu’en 88 exemplaires et n’est destiné qu’aux marchés chinois. Cette SUV est avant tout dédiée aux fans de Gaming. Ce sera notamment la voiture officielle de l’équipe Razer e-sports, une équipe qui réunit tous les gamers et les développeurs de Razer. Ce véhicule coutera aux environs de 60 000 euros.

La recherche

Comment rechercher une société chinoise de vente en gros ?

Aujourd’hui il est très commun d’acheter des marchandises auprès d’une société chinoise de vente en gros pour les activités d’une structure donnée. L’approvisionnement à l’étranger, et tout particulièrement en Chine, représente un sujet sensible qui exigera une étude poussée, même si c’est seulement pour lancer une modeste entreprise. Vous devrez alors régler de nombreux problèmes logistiques pour concrétiser cette initiative, c’est pourquoi notre site a consacré une page entière sur cet article pour vous faciliter les tâches.

Considérer les références de la société chinoise de vente en gros

Il n’est pas judicieux de faire du business avec une société chinoise de vente en gros sans connaître au préalable ses références. Beaucoup de gens supposent en effet que tous les grossistes d’Alibaba ou les autres structures de ce type sont intégralement authentifiés par la société. Mais une un tel raisonnement est tout à fait faux.

Vous pouvez déterminer la fiabilité d’une société chinoise de vente en gros par des techniques relativement simples. L’immatriculation d’enregistrement de la société chinoise de vente en gros comme Jsitek.com peut être obtenue auprès du site Web du gouvernement local ou du registre des commerces local. Vous pourrez ainsi établir l’efficacité du grossiste chinois pour proposer des objets de haute qualité.

Directives pour consolider la communication

Pour faire de bonnes affaires avec votre société chinoise de vente en gros, vous devez appliquer une communication concluante. Vous avez tout intérêt à entrer en contact avec lui en personne pour forger une bonne relation. De cette manière, vous pourrez arriver à un meilleur accord lors du prochain entretien.

Un grand nombre de société chinoise de vente en gros ne parlent pas très bien l’anglais, mais beaucoup d’entre eux maîtrisent l’anglais écrit. Donc, la cléest de transmettre un courriel direct et sans fioritures. Ainsi, le grossiste chinois pourra mieux appréhender vos demandes et accroître ses taux de réponse. Limitez-vous aux formulations courtes et faciles à intégrer.

Contrôler la fiabilité des articles

Contrairement à ce que bon nombre de gens peuvent croire, tous les produits provenant de la Chine ne sont pas forcément de qualité médiocre, mais il est important de les évaluer à l’avance. Beaucoup de gens de leur grossiste chinois, ce qui n’a pas néanmoins lieu d’être en Chine. Identifier les aléas de qualité dès l’origine serait une initiative plus accommodante qui vous mettra à l’abri de beaucoup de soucis.

Il faut que vous indiquiez très clairement ce que vous voulez au collaborateur. Faites appel à un spécialiste en analyse de conformité qui devrait vous fournir facilement toutes les données utiles sur la fiabilité des articles sollicités en complément de divers échantillons pour le test.

L'automobile

Les avantages de l’installation d’un autoradio Bluetooth multimédia

Certaines personnes sont soucieuses du confort dans leur voiture en plus de ses performances pour la conduite. Les composants destinés à l’amélioration de la commodité d’un véhicule sont nombreux : un autoradio Bluetooth multimédia, sièges chauffants, sellerie en cuir, boite de vitesse automatique, limitation de vitesse, ordinateur de bord, accoudoir central, toit ouvrant, polyphonie, télévision, géolocalisation avec POI intégrés, etc.

Toutefois, la voiture actuelle ne peut être considérée comme confortable s’il n’est pas équipé d’un autoradio Bluetooth multimédia à fonctions multiples. Cet article de aapei49.fr vous dira plus sur le sujet.

Nécessité de l’autoradio dans le mécanisme de l’installation audio dans un véhicule

Les équipements audio avec GPS des voitures ont connu d’importants changements durant les dernières décennies. Pour les conducteurs de la vieille époque, disposer d’un autoradio opérationnel était déjà en soi un énorme privilège. Ils y voyaient un outil pour écouter leurs stations préférées depuis leur voiture.

Actuellement, les systèmes audio automobiles permettent de lire de la musique de façon continue ou l’affichage de fichiers vidéo au moyen d’écrans tactiles intégrés.

Néanmoins, les concepteurs d’autoradio Bluetooth multimédia pour voitures ont tenu à conserver certains aspects des anciens systèmes audios automobiles en élaborant des produits plus sophistiqués. Donc, les composants importants restent inchangés, à savoir l’autoradio, l’amplificateur et les hautparleurs.

Comment bien choisir un autoradio Bluetooth multimédia de remplacement pour votre véhicule

Même si vous disposez déjà d’un lot d’équipements performants pour votre voiture, vous ne pourrez pas vraiment en profiter si vous n’ajoutez un bon autoradio Bluetooth multimédia à votre installation. Votre autoradio GPS joue en effet un rôle central dans la détente et la navigation à bord de votre voiture.

N’achetez pas n’importe quel autoradio Bluetooth multimédia que vous trouverez en magasin. Les modèles présents sur ce lien sont nombreux et vous devrez prendre certains paramètres en considération pour identifier celui qui vous ira le mieux.

Achetez le modèle approprié selon votre budget

Parmi les accessoires high-tech actuels, les autoradios multifonctions sont proposées en plusieurs gammes de tarifs. Il semble toujours avisé d’avoir un budget précis pour l’acquisition d’un autoradio de remplacement. Cela vous évitera de passer des heures à examiner des appareils que vous n’allez jamais acheter.

Estimation de la taille

L’un des éléments qui caractérisent la conception d’une voiture est celui de son panneau de commande. Tout changement sur ce panneau de commande n’est pas à prendre à la légère. En effet, il est possible que votre autoradio multimédia ne puisse pas rentrer dans le socle prévu à cet effet sur le tableau de bord. Donc, veillez toujours à connaitre  la taille de ce socle avant de choisir l’autoradio que vous pouvez y installer.

L'automobile

Conseils d’installation pour autoradio BMW X 5 E53

Il est évident que l’installation de l’autoradio n’est pas chose facile au début. Pour résoudre ces problèmes lorsque vous voulez installez un nouvel autoradio DVD BMW X 5 E53 (avec ou sans DSP) en l’occurrence, voici quelques conseils :

Si votre BMW X 5 E53 est livré avec système de navigation d’origine ou, il y a un grand écran dans le tableau de bord. Nous fournirons un câble d’alimentation long de 6m pour raccorder des hautparleurs directement sous le coffre (sous la roue de secours ou sur le pneu gauche). Cet appareil peut aussi s’adapter à votre X5 E53 avec DSP. Avis : il prend uniquement en charge les DSP de BMW X 5 de l’année 2002 à 2007.

Installation

Si votre BMW X 5 E53 est livré avec un autoradio CD au tableau de bord. S’il n’y a aucun amplificateur DSP original, vous pouvez juste en commander, car cet appareil est plug-and-play pour votre voiture. Mais vous devez enlever votre autoradio d’origine et brancher les câbles d’alimentation.

L’installation est simple. Vous n’avez pas besoin de couper des fils et de les combiner avec l’originale de votre voiture. Si votre BMW X 5 E53 est équipé d’un autoradio CD au tableau de bord, mais avec amplificateur DSP (si vous n’êtes pas sûr à ce sujet, veuillez vous reporter à la description suivante), puis vous devez modifier les câbles pour brancher les hautparleurs. L’installation de cet appareil n’est pas si difficile que ça, n’est-ce pas ?

Les fonctions sur cet autoradio GPS

Vous devez vous demandez : Comment faire pour savoir si mon BMW X 5 E53 est avec ou sans DSP ? Pareil sur l’autoradio GPS BMW E46

DSP (Digital Signal Processor) est un système audio « premium » offert par BMW pour le X5. Il y a plusieurs façons de confirmer si vous avez des DSP dans votre X5. Il consiste à examiner dans le compartiment arrière du côté passager pour voir s’il y a doubles caissons installés.

Si vous avez la navigation alors vous pouvez appuyer sur la touche « MENU » et si l’un des éléments de menu est DSP, il y en a.

S’il n’y a pas la navigation, regardez à la radio et s’il y a un bouton DSP, alors vous avez DSP. Si vous n’avez avez encore d’autres questions sur l’autoradio DVD spécial pour votre voiture, vous pouvez nous contacter par email ou par chat.

Lire aussi: Développement des systèmes de poussé des produits destinés aux équipementiers automobiles.

Etudiant

Une petite minorité des étudiants universitaires du Royaume-Uni d’aujourd’hui qui n’utilise pas le courriel et d’autres sont déroutés par le large éventail de technologies disponibles dans les universités. Pourtant, de nombreux étudiants ne pouvaient pas supporter d’être loin de leurs téléphones mobiles et se trouvent distraits par les sites de réseautage social au cours de l’étude.

Ce sont quelques-unes des conclusions de la recherche financée par le conseil Economic and Social Research Council (ESRC) sur la façon dont la génération actuelle des étudiants utilise la technologie. La recherche a été dirigée par le Dr Christopher Jones, de l’Open University, l’enquête a concerné plus de deux milles étudiants de la première année au niveau de cinq universités anglaises.

« Notre recherche montre que l’argument selon lequel, il y a une rupture qui est imparfaite entre la génération actuelle des jeunes qui sont immergés dans les nouvelles technologies et les générations qui sont moins familiers avec la technologie», explique le Dr Jones. « Les diverses façons dont les jeunes utilisent la technologie d’aujourd’hui montre que l’argument trop simpliste qui prétend l’existence d’une nouvelle génération unique, souvent appelée la« génération du net », avec des niveaux de compétences de haut niveau en matière de technologie n’est pas une réalité. »

Il y avait peu de différence dans les niveaux signalés de compétences en Technologie d’Information entre les sexes, à l’exception des étudiants de sexe masculin qui étaient plus confiants dans leur utilisation de tableurs, graphiques, audio / vidéo, la maintenance informatique et de la sécurité. Mais le personnel universitaire a noté que si les étudiants avaient une large exposition à la technologie, ils manquaient souvent d’une connaissance en profondeur des pièces spécialisées et de logiciels. Pour exemple si nous regardons l’évolution de l’autoradio GPS sur internet  en se rend compte que cela confirme le développement des grandes marques tels que audi.

La recherche a fait état des résultats suivants : la quasi-totalité des étudiants (97,8%) possédait un téléphone mobile, un peu plus des trois quarts (77,4%) possédaient un ordinateur portable et plus d’un tiers (38,1%) possédaient un ordinateur de bureau. Plus des deux tiers (70,1%) estiment que leur accès à des ordinateurs est suffisant pour répondre à leurs besoins en informatique, et le téléphone mobile a été choisi par 83,2 pour cent des étudiants comme l’inséparable qui leur manquerait le plus s’ils n’en ont pas accès.

Cependant, les enquêtes ont également révélé une petite minorité d’étudiants qui n’utilisent pas le courriel ou n’ayant pas accès à des téléphones mobiles. Par exemple, les étudiants âgés de 20 ans ou moins ont déclaré avoir été plus engagés dans la messagerie instantanée, SMS, participent à des réseaux sociaux, le téléchargement ou le streaming TV ou vidéo et téléchargement des images en comparaison avec les étudiants qui étaient âgés de 25 ans ou plus.

Dans un autre exemple, seulement 4,3 pour cent de ceux âgés 20 ans ou moins n’ont jamais utilisé les sites spécialisés dans les réseaux sociaux par rapport à 78,5 pour cent de ceux âgés de 35 ans ou plus. Les étudiants les plus jeunes aussi ont utilisé des technologies de l’information et de communication pour la vie sociale et de loisirs le plus souvent alors que les étudiants les plus âgés étaient plus susceptibles de les utiliser à des fins d’étude.

Dans leurs études, les étudiants ont utilisé ces nouvelles technologies plus que ceux qu’ils étaient tenus par leur cours. Cela a été particulièrement marqué pour la messagerie instantanée et les réseaux sociaux. Cependant, certaines nouvelles technologies ont été utilisées uniquement par une minorité d’élèves indépendamment de leur âge: en contribuant à des blogs (21,5%) et les wikis (12,1%) ou en utilisant un monde virtuel (2%).

Voir aussi: Lutter contre les maladies les chercheurs avec un téléphone portable et beaucoup d’ingéniosité.

Malgré les appareils mobiles et à large bande permettant aux étudiants d’étudier n’importe où, les étudiants conservent toujours les mêmes habitudes d’apprentissage des espaces qu’ils utilisaient il y a dix ans. Ils continuent à étudier dans leurs chambres, la bibliothèque universitaire ou d’autres espaces d’étude spécifiques.

Il y avait peu de preuves que les étudiants d’aujourd’hui entrent à l’université avec des demandes pour les nouvelles technologies pour lesquelles les enseignants et les universités ne peuvent pas répondre. Plusieurs étudiants ont rapporté leur surprise initiale ou leur confusion vis-à-vis de la gamme des technologies qui étaient disponibles dans leur université. Les enseignants qui sont prêts à développer leurs propres compétences avec ces nouvelles technologies et les intégrer soigneusement dans leurs cours ont peu de chances d’être freinés par une génération précédente.

La recherche

Dans la lutte contre les nouvelles menaces de santé publique, le diagnostic précoce des maladies infectieuses est cruciale. Et dans les zones pauvres et reculées du globe où des outils classiques de médecine font défaut comme les microscopes par exemple ne sont pas disponibles, des tests diagnostiques rapides, ou TDR, contribuent à faire des tests sur les maladies un travail plus rapide et simple.

Les TDR sont généralement de petites bandes sur lesquelles des échantillons de sang ou de liquide sont placés. Les changements spécifiques dans la couleur de la bande, qui se produisent habituellement dans quelques minutes, indiquent la présence de l’infection. Les différents tests peuvent être utilisés pour détecter des diverses maladies, y compris le VIH, le paludisme, la tuberculose et la syphilis.

Bien que les avantages des TDR soient importants, la meilleure gestion des maladies, la surveillance plus efficace des flambées épidémiques dans les zones à risque et la capacité des techniciens nécessitant une formation minimale pour tester un grand nombre d’individus, peuvent également présenter des problèmes.

«Les TDR conventionnelles en cours sont de lecture manuelle, à l’œil nu, qui est sujette à erreur, surtout si de différents types de tests sont utilisés par le chargé des soins de santé», a déclaré Aydogan Ozcan, un professeur de UCLA de génie électrique et génie biologique.

Pour relever ces défis, Ozcan et ses collègues de l’UCLA School Henry Samueli de génie et de sciences appliquées et le California Institute Nano Systems UCLA ont développé un ensemble compact et rentable de dispositifs de lecture RDT qui fonctionne en paire avec les téléphones portables standards.

« Ce que nous avons créé est un lecteur numérique « universelle » pour tous les tests de diagnostic rapide, sans aucun manuel de prise de décision», a-t-il dit.

Le lecteur RDT, qui est connecté à un téléphone portable, pèse environ 65 grammes et comprend une lentille peu coûteuse, trois ensembles de LED et deux piles. La plate-forme a la capacité de lire presque tous les types de RDT. Une bande de RDT est insérée dans la pièce jointe, et avec l’aide de l’unité du téléphone cellulaire de l’appareil photo existant et d’une puce spéciale application téléphone, la bande est convertie en une image numérique.

Ensuite, la plate-forme lit rapidement l’image numérisée du RDT afin de déterminer, premièrement, si le test est valide et, deuxièmement, si les résultats sont positifs ou négatifs, éliminant ainsi les erreurs potentielles qui peuvent survenir suite à une lecture humaine, en particulier lorsqu’on à gérer des multiples tests de types différents. Et parce que les changements de couleur dans les TDR ne durent plus que quelques heures, la capacité de stocker l’image numérisée fournit indéfiniment un avantage supplémentaire.

Après cette étape, la plate-forme lecteur RDT transmet sans fil les résultats des tests à un serveur mondial, qui les traite, les stocke, et en utilisant Google Maps, crée des cartes qui précise la propagation de diverses maladies – à la fois géographiquement et avec le temps – à travers le monde.

Ensemble, l’universel lecteur RDT et la fonctionnalité de mappage, qui ont été mis en œuvre sur les deux iPhones et basés sur les téléphones intelligents Android, pourrait augmenter considérablement notre capacité de suivre les épidémies émergentes à travers le monde et aider les chercheurs dans leurs travaux de faire face aux épidémies.

« Cette plate-forme serait très utile pour les professionnels de santé dans le monde, ainsi que pour les décideurs politiques, afin de comprendre les relations de cause à effet à une échelle beaucoup plus grande pour combattre les maladies infectieuses », a déclaré Ozcan.

La recherche a été publiée dans la revue Lab on a Chip.

Le auteurs supplémentaires de l’étude comprennent Onur Mudanyali (premier auteur), Stoyan Dimitrov, Uzair Sikora, Swati Padmanabhan, et Isa Navruz, tous du département de génie électrique à l’UCLA School Henry Samueli de génie et sciences appliquées.

Ozcan et son équipe de recherche UCLA ont mis au point une variété de pièces jointes par téléphone portable qui utilisent les composants numériques déjà intégrés dans les téléphones cellulaires standard pour aider à la lutte contre la maladie dans le monde. Avec plus de 5 milliards d’abonnés du téléphones portables à travers le monde d’aujourd’hui, les téléphones cellulaires peuvent jouer un rôle central dans les applications de télémédecine, et l’infrastructure existante des télécommunications sans fil offre de nouvelles opportunités pour les entreprises innovantes à base de réseaux ​​de contrôle d’état et de plates-formes de gestion, disent les chercheurs.

Lire aussi:  Développement des systèmes de poussé des produits destinés aux équipementiers automobiles. 

L'automobile

L’activation des décisions plus avisées pour le développement d’approvisionnement en produits de l’automobile et la gestion de la chaîne de fabrication, offrir des lancements de programmes sans faille et assurer la rentabilité.

Aujourd’hui pour réussir, les fournisseurs automobiles doivent être en mesure d’interagir avec  le marché et de gérer de multiples clients, des partenaires et des programmes tout en veillant à ce que chaque programme soit  lancé parfaitement. Le défaut de satisfaire aux exigences de qualité, de performance, de coûts et le calendrier ne sont pas une option. Les équipementiers automobiles doivent collaborer de manière efficace pendant toutes les étapes d’un programme afin d’éviter l’absorption des coûts associés à la fixation de  la date de lancement à la  dernière minute ou aux problèmes de garantie. Cette exigence est particulièrement importante sachant qu’ils sont confrontés à la gestion d’un nombre toujours croissant de programmes.

Le changement est un mode de vie dans l’industrie automobile. Le défi du fournisseur est dans la manière de gérer tout changement avec rapidité et précision – et avec un niveau de traçabilité qui atténue le risque de l’innovation, sans effet paralysant. Pour assurer la rentabilité du programme, la propre  chaîne  d’approvisionnement de l’équipementier automobile  peut être un élément crucial pour la demande d’offres précise et les réponses aux clients. Par la transformation numérique du processus d’approvisionnement, on peut accélérer les mesures nécessaires pour sélectionner et de collaborer avec sa chaîne d’approvisionnement, de recueillir les commentaires des fournisseurs et à plusieurs reprises s’assurer que l’entrée complète et approfondie est recueillie pour chaque soumission à la clientèle.

Chaque regret en milieu de travail peut placer les actifs intellectuels de toute entreprise en péril. Les équipementiers automobiles sont mis au défi de protéger les connaissances collectives de leur entreprise tirées de l’expérience et la pratique. Ces connaissances doivent être mises à la disposition du reste de l’organisation afin qu’elles puissent être réutilisées sur les nouveaux produits, de nouveaux programmes et de nouveaux clients.

Lire aussi: Les étudiants du Royaume-Uni et les nouvelles technologies.

Siemens PLM Software propose une plateforme de décision en collaboration pour le soutien au développement de produits, axée sur des systèmes fournissant le partage des connaissances transversales et des décisions plus collaboratives, tout en comprenant comment les décisions que  prennent ces constructeurs aient d’autres impacts tout au long de la chaîne de valeur ainsi que sur la ligne de fond. Plus que les résultats sont plus intelligents plus que les décisions  aideront à construire le bon produit.

Avec les solutions de Siemens PLM Software pour le développement de produits de l’automobile, la fabrication et la collaboration chaîne d’approvisionnement, les constructeurs peuvent exceller dans l’environnement commercial d’aujourd’hui qui est dispersé dans le monde:

L’intégration du cycle de vie afin de veiller à ce que tout le monde à travers la chaîne de valeur puisse obtenir la bonne information quand ils en ont besoin pour créer un produit qui répond le mieux aux exigences des clients.

Optimiser les propres processus d’affaires, tout en soutenant les clients dans  l’échange individuel d’information, la synchronisation et l’interopérabilité des besoins.

Saisir le produit et la connaissance des processus et faciliter de façon proactive sa réutilisation sur chaque nouveau design pour réduire les coûts, améliorer la qualité et la productivité, et de gérer efficacement les biens  intellectuels de  l’entreprise.

Améliorer la collaboration avec, et la gestion de, sa propre chaîne d’approvisionnement automobile de réaliser des réductions du temps du cycle d’approvisionnement et la traçabilité des prix et des changements.